Etre diabétique et plonger, c'est possible !

Outre la consommation énergétique nécessaire à l’activité physique, tous les plongeurs font face aux 25% de déperditions caloriques pour permettre au corps de se réchauffer. L’ensemble de ces déperditions peuvent produire une hypoglycémie (manque de sucre dans le sang) chez le plongeur diabétique.

Pour pouvoir éviter ce manque possible de glucose (sucre) dans le sang, il suffit pour le plongeur DIT de suivre un protocole spécialisé afin de plonger avec les doses suffisantes de glucides limitant ainsi les risques d'hypoglycémie. Les recommandations initiales pouvant évoluer suivant le profil des diabétiques et son expérience.

  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon

Copyright 2019 - Association Diabète et Plongée - MDA1, 5 bis rue du Louvre 75001 Paris